La socialisation chez le chiot (partie 1)

Accueil / Chiens / La socialisation chez le chiot (partie 1)

Savez-vous que la période la plus critique chez le chiot se situe entre 0 et 4 mois ? C’est durant cette période que tous les apprentissages, bons ou mauvais, vont s’implanter de manière à façonner le caractère et le comportement du chien.

Toutes les expériences vécues et la façon dont le chiot réagit à ces expériences sont importantes car c’est à ce moment que toute les connexions neurologiques de forment. Dès l’âge de 5 semaines, le chiot est capable d’apprendre et 80% des connections neurologiques se font dans les premières semaines de sa vie.

Le cerveau est en pleine phase de développement, il enregistre et mémorise tout. C’est à ce moment-là que le chiot va faire des associations avec son environnement qui vont lui servir toute sa vie. Il est donc crucial que les expériences soient positives afin d’éviter des traumatismes ancrés à vie. Socialisation1

L’endroit où il vit avant d’arriver chez vous aura déjà commencé à façonner son comportement. S’il est dans une cage complétement isolé, il n’aura pas appris grand-chose et il risque d’être un chien peureux, puisque tout sera nouveau pour lui. S’il est avec d’autres chiens, par le jeu, les bruits et les odeurs, il aura déjà pratiqué beaucoup de comportements et il aura eu à faire face à de la nouveauté.

Dites-vous que lorsque votre chiot arrive chez vous entre 7 et 9 semaines, il a déjà un grand bagage de connaissance et vous devez poursuivre avec la socialisation afin d’améliorer au maximum ses apprentissages avant 4 mois.

La socialisation du chiot a pour but de lui faire vivre de nouvelles expériences et lui permettre d’apprendre à faire les bonnes associations.

Une bonne socialisation permet aussi de corriger les mauvaises associations que le chiot peut faire suite à un événement négatif et éviter le traumatisme à vie.

Le chien va associer la nouveauté à quelque chose de positif plutôt que quelque chose qui fait peur. Les traumatismes les plus fréquents arrivent lorsque le chien se retrouve en situation d’immersion et qu’il n’a pas de possibilité de s’enfuir. 

Catherine Gouillard,BSc Biologie

Catherine GouillardIntervenante en comportement animal diplômée

www.comportanimal.com

Catherine Gouillard

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!