Un chien traumatisé, ça existe?

Accueil / Chiens / Un chien traumatisé, ça existe?

Oh oui ! Bien sûr qu’un chien traumatisé existe, il y a les traumatismes physiques, mais ici, on parle de traumatisme mental.

Tout comme les humains, les animaux peuvent vivre des expériences traumatisantes et ensuite se retrouver marqué à vie. De façon générale, il s’agit d’un événement épeurant où l’animal a eu tellement peur qu’il pensait « mourir ». Dans ces cas-là, l’animal risque de s’en rappeler toute sa vie.

Dans les blogues précédents, je vous ai parlé des signaux d’apaisement, des signes de stress et des réflexes de défense provenant d’un chien traumatisé.

Tous ces comportements vous préviennent de l’inconfort de votre chien et vous avertissent qu’il est temps de gérer la situation. Si on ne fait pas attention, l’animal peut se retrouver ensituation d’immersion. Malgré le fait que le chien fait tous les signaux, tente même de faire face (attaquer), ce qui lui fait peur ne s’en va pas.

Un exemple flagrant de chien traumatisé: Tout le monde s’approche pour flatter un chiot et…

Si le chiot a peur des gens, il va se trouver en immersion puisque personne ne pense que cet événement pourrait être traumatisant pour lui. « Pourquoi il aurait peur, on veut juste le flatter ! » Et pourtant, pour un chiot, ça peut être épeurant d’avoir un tas de gens se pencher vers nous et nous toucher.

Lorsque l’animal se retrouve en situation d’immersion et que son maître ne fait rien, deux choix s’offrent à lui : il s’habitue ou il fait un traumatisme !

Si on met le degré de peur sur une échelle de 1 à 10, 10 étant un niveau de peur extrême et 1 le niveau le moins épeurant. Si l’animal se situe en 1 et 5, il a peur, mais la situation peut être gérée et l’animal peut s’habituer. Si la peur de l’animal se situe entre 5 et 10, à ce moment-là, l’animal a vraiment très peur et si on ne fait rien, il peut faire un traumatisme, car il sera incapable de s’habituer.

Vous devez aussi savoir que la peur varie d’un individu à l’autre. Un chien peut faire un traumatisme alors qu’un autre, dans la même situation, s’habituera. Comment le savoir ? C’est à vous d’observer votre chien et de surveiller les signes de stress et les réflexes de défense.

Certains chiens sont plus sensibles que d’autre et certains sécrètent moins d’hormones de calme que d’autre aussi, donc il est plus difficile pour ces chiens de se calmer en situation stressante.

Lors d’un traumatisme, le cerveau de l’animal va tout enregistrer : les odeurs, les objets, les couleurs, les sons, etc.

Par la suite, à chaque fois que l’animal va se retrouver face à un élément présent lors du traumatisme, il risque de retomber dans l’émotion de peur, même si ce qu’il voit, sent ou entend, n’a rien à voir avec la situation originale. C’est ce qu’on peut appeler une association aversive. Le cerveau associe des éléments à l’émotion négative ressentie lors du traumatisme.

Par exemple : Si des enfants étaient présents à ce moment-là, à chaque fois que le chien va voir des enfants, il va retomber dans son émotion de peur et il va entrer en réflexes de défense automatiquement. Il risque même de développer de l’agressivité envers les enfants parce qu’il a peur et veut se défendre. Cette réaction est due au fait que le cerveau a associé les enfants à l’émotion de peur.

Donc, que fait-on si notre chien a fait un traumatisme ?

On doit travailler en renforcement positif et faire de la désensibilisation graduelle. Vous devez trouver le point où l’animal sera en mesure de manger (un chien ne peut pas manger et être en réflexes de défense en même temps) et réduire tranquillement la distance en le gardant toujours dans une émotion positive. Il est important de ne pas forcer l’animal et d’aller à son rythme. La patience sera votre alliée !

Catherine Gouillard, BSc Biologie

Intervenant en compotement animal diplômée

www.comportanimal.com

Catherine Gouillard

Amelie Delobel

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!