Le Mirage de la sécurité et de la protection des Montréalais vs les Pit bulls!

Accueil / Droit & Animaux / Analyse contextuelle / Le Mirage de la sécurité et de la protection des Montréalais vs les Pit bulls!

(ou La Majorité qui paient pour la Minorité!) 

Récemment, Clanimal a pris connaissance du règlement 10-060 , soit le règlement sur le contrôle des animaux, et à part un certain nombre de corrections évidentes à apporter au projet de règlement (comme enlever le bannissement des chiens de type « Pit bull »), un article ressort des autres comme un illogisme total, un manque d’empathie flagrant de l’administration municipale de Montréal envers la majorité de gardien de chiens sur son territoire.
Infraction

L’article 21 dit:

«  21.Tout chien doit être tenu au moyen d’une laisse d’une longueur maximale de 1,85 mètre. De plus, tout chien de 20 kg et plus doit porter un licou ou un harnais auquel est attachée ladite laisse.

Et pour les amendes 

L’article 49 dit:

«  49. Quiconque contrevient au présent règlement ou à une ordonnance adoptée en vertu du présent règlement commet une infraction et est passible :

1° s’il s’agit d’une personne physique:

a) pour une première infraction, d’une amende de 300 $ à 600 $;

b)  pour une récidive,d’une amende de 600$ à 1200$;

c)  pour toute récidive additionnelle, d’une amende de 1 200 $ à 2 000 $;

2° s’il s’agit d’une personne morale:

a)  pour une première infraction, d’une amende de 500 $ à 1 000 $;

b)  pour une récidive,d’une amende de 1000$ à 2500$;

c)  pour toute récidive additionnelle, d’une amende de 2 500 $ à 4 000 $.

Pourquoi ce règlement?

Selon le Maire Coderre, le règlement 16-060 a été voté en réponse par la Ville de Montréal, aux demandes de la population qui veut être protégée et sécurisée de la présence des chiens dangereux ! Donc en toute logique, il est à comprendre que tout le règlement a été créer dans ce seul et unique but.

D’autre part, selon les villes de Ste-Julie et Sherbrooke, qui ont déjà adopter un règlement similaire, le port du harnais ou du licou sert à mieux contrôler l’animal, qu’avec une laisse ordinaire.

Est-ce que le harnais et le licou remplissent ce mandat? 

D’emblée, je reconnait que je suis profondément contre cet aspect du règlement, comme je suis contre ce règlement dans son ensemble, pour d’autres motifs. Par contre, je suis le premier qui est d’accord avec l’importance d’éduquer les gens et surtout de les responsabiliser! De même certaines personnes ne sont absolument pas aptes à contrôler des races de chiens puissantes.

D’ailleurs Clanimal.com soutient depuis 5 ans qu’il est impératif que des cours de formations soient donnés aux gardiens de chiens (futurs et actuels) afin de commencer à responsabiliser la population sur le fait de vivre avec et d’être responsable d’un chien. Des cours plus spécifiquement dessinés pour les races dites « puissantes » seraient nécessaires, évidemment.

Un merveilleux Dogue allemand de 70 kg partage ma vie depuis bientôt 8 ans (Virus que plusieurs connaissent!), et selon l’approche que je préconise, je demeure en tout temps responsable de ses faits et gestes!. De même, je pratique cette responsabilité constamment quand je suis avec lui en public et j’appelle cette approche suivre l’étiquette canine. Vous trouverez à la fin de cet éditorial, une série d’articles à ce sujet, et je vous invite à les lire!

Donc, concernant cette exigence de la Ville de Montréal, j’ai eu la curiosité de fouiller pour voir ce qui s’est écrit sur les bénéfices et problèmes avec l’utilisation des harnais et licou, car je ne me vois pas (ni Virus non plus) me retrouver à devoir utiliser un licou. J’ai trouvé beaucoup « d’opinions » émises par des entraineurs canins et surtout  des vétérinaires, et aucunes études scientifiques à ce sujet.

D’ailleurs le Dr Annie Ross DVM, dans un article du Journal de Montréal du 1 juillet 2016 écrit::  » Eh non! Le licou n’est pas une muselière! Le chien peut donc ouvrir sa gueule. Ainsi, il peut respirer librement, sans entrave, mais il pourrait aussi… mordre! Pourquoi ne pas avoir plutôt réglementé en obligeant le port d’une muselière de type panier? Parce que ce serait trop restrictif. N’oubliez pas que cette mesure vise tous les chiens de plus de 20 kg.  »

Donc, vous voyez que le chien peut mordre avec un licou (et encore plus avec un harnais!) et, une muselière est trop restrictif (nb: selon la SPCA, cela rendrait même le chien plus agressif!). Donc, il appert que la Ville de Montréal veut utiliser des outils pour aider à contrôler mieux le chien, tout en prétendant que cela sécurisera et protègera la population des chiens dangereux! WOW!

Personnellement, je crois que dans certaines circonstances, un licou peut être utile (combiné avec un bon entrainement et une bonne éducation pour votre chien, avec des professionnels!). Quant au harnais, mon opinion (non professionnelle) est que le chien tirera encore plus que s’il ne le portait pas! Demandez aux gardiens actuels de chiens qui le porte et je vous gage « un p’tit 2$ » que la majorité aimeraient mieux « faire du traîneau que de marcher leurs chiens avec un harnais! »

Entre vous et moi, je réussi à « contrôler » Virus sans harnais et sans licou, et selon l’approche que je préconise, et cela va continuer ainsi!

Je suis convaincu que je ne suis pas le seul à penser que ni le licou et ni le harnais, sont la solution pour empêcher les chiens de mordre ni encore moins constituent la meilleure façon de mieux contrôler un chien. Si vous pensez comme moi, écrivez moi à « theguy@clanimal.com ».

Alors pourquoi, Montréal l’impose aux gardiens d’animaux de plus de 20 kg? Qui a déterminé cela? Cette mesure a toutes les apparences d’être imposée pour garnir les coffres de la ville, et, seulement pour ça, sinon il n’y a aucune logique à le faire.

Encore une autre fois où la majorité paie pour la minorité « d’irresponsables » qui se fout des autres!

La laisse

De plus dans ce même règlement, la Ville augmente la « distance » que le chien se trouve de son gardien. Maintenant, l’animal ne pourra être à plus de 1,85 mètres (avant c’était 1,5 mètres!). Donc, voici un autre paradoxe après l’illusion du licou/harnais pour contrôler les chiens dangereux, et maintenant on « éloigne » le chien au lieu de le rapprocher de son gardien!

À ce sujet, saviez-vous que toutes ces laisses « d’entrainement » que plusieurs gardiens se servent pour promener leurs chiens, sont illégales car l’animal se trouve plus souvent à une distance dépassant le 1,5/1,85 mètres du règlement. Alors visualisez maintenant, le chien avec son harnais (ou son licou) à plus de 1,85 mètres et est-ce que chacun vont recevoir une amende de 300$ à 600$?

Quoi faire alors?

Encourager l’utilisation du licou et du harnais, et non l’imposer! Surtout avec des amendes comme la ville le fait! Cela nous confirme que ce règlement n’est que de la poudre aux yeux et en anglais on dit « a Money Graber »!.

En effet, combien de chien de plus de 20 kg sont présents à Montréal? Multiplier par l’amende à la première occasion et ceci « re-multiplié » selon la 1ere ou 2e récidive, la Ville de Montréal fait presque autant qu’avec les contraventions de stationnement!

Éduquer et responsabiliser les gardiens de chiens me semble une meilleure piste à suivre autant sur le court terme que le long terme (encore une fois c’est ce que Clanimal propose dans (mettre hyper lien de Comprendre la problématique animale au Québec). Donc, pourquoi pas exiger que chaque gardien de chien (Clanimal propose pour tous les animaux) suive un cours de formation, renouvelable aux 3 ans, sur les principaux éléments d’avoir un chien dans sa vie!

Pour ma part, je suis totalement (et Clanimal aussi) pour un encadrement et une responsabilisation des gardiens d’animaux à Montréal, au Québec (et partout tant qu’à y être!). Cependant, je (et Clanimal) suis contre l’opportunisme politique et les coups d’éclats avec un objectif d’en faire rentrer plus dans les coffres de la Ville, sous le prétexte de vouloir sécuriser et protéger la population

Partagez vous cette opinion? Laissez moi le savoir à « theguy@clanimal.com » et pourquoi pas transmettre à votre conseiller municipal, l’hyper lien du présent article en lui soulignant votre accord avec!

« The Guy » (« theguy@clanimal.com »)

Articles sur étiquette canine:

1.       L’Étiquette du Propriétaire Responsable

2.       L’Approche (2e partie)

3.       Explications sur l’Approche (3e partie)

Aussi:

Les 5 points de l’approche avec un chien inconnu!

The Guy

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!