Le deuil animalier chez l’enfant

Accueil / Animaux de ferme / Le deuil animalier chez l’enfant
Bonjour, aujourd’hui je vous parle d’un sujet tabou le deuil animalier chez l’entant. Je sais vous allez me dire: mais Brigitte, tu dis que le deuil animalier est tabou depuis ton tout premier article, en quoi est-ce différent celui-là?

L’enfant a tendance à être banalisé par l’adulte pour quelques raisons. Soit que lui-même banalise son propre deuil face à toutes ses pertes. Soit il sais que l’enfant ne comprend pas la mort comme lui le comprend, donc il ne se donne pas la peine en se disant: il ne comprendra pas de toute façon.

Il est vraie que le tout petit ou le jeune enfant ne comprend pas le concept de la mort, mais il ressentent toute la détresse, la tension, l’anxiété et la routine qui est changer autour de lui. Les adultes pleurs, agissent différemment, le ton de voix est modifié.

C’est ainsi que les plus jeunes le ressentent. Et ils le vivent en pleurant, développant des symptômes physiques. Dans ce cas c’est a l’adulte à travailler son deuil animalier et rassurer l’enfant, avec sa chaleur humaine, son ton de voix, que ça va aller.

Le jeune enfant lui n’a pas la capacité intellectuel de comprendre le concept de la mort. Pour lui tout est vivant et reviendra. C’est comme dans les dessins animés ou les films. On meurt, on reviens. Comme dans les jeux vidéos. Même si l’animal à été enterré devant ses yeux, il s’attend qu’il soit dans la maison à son retour, il le cherche partout. À cet âge, il pose beaucoup de question sur la mort, même si il ne saisie pas bien le principe irrévocable.

C’est entre 8 et 10 ans que l’enfant comprend le concept de la mort. Irréversible. Il ne faut pas en tant qu’adulte interpréter qu’il comprend et qu’on a plus rien à expliquer.

Quoi dire à ses enfants endeuillés de leur animal de compagnie avec qui, parfois, ont passés quelques années avec?

«  Max est mort, ça veut dire qu’il ne reviendra plus. Que tu ne pourras pas le prendre dans tes bras, le flatter, le brosser, le sentir, te faire lécher. Tu ne pourras plus t’amuser avec.Tu ne pourras plus entendre son cœur battre« .

Quoi dire d’autre à l’enfant? À moins que l’animal soit mort frapper par une auto, ou par accident, il ne saisiras pas qu’on peut mourir par maladie. Alors, il est important de dire, dans un langage simple à la compréhension de l’enfant de son âge, la façon que l’animal est mort.

Oui il va poser pleins de questions. Il a besoin de comprendre avec son rationnel comment son animal est mort. C’est normal et correct. Parfois, l’adulte peut le trouver insensible, mais non, c’est une réaction normale pour cet âge.

Vous vous sentez démunie, voir sur internet, il y a plein d’information sur la maladie des animaux.

 

Est-ce que j’approte mon enfant à l’euthanasie?

J’aurais tendance à dire oui pour les enfants de 8 ans et plus, car ils peuvent saisir plus la mort et d’accompagner l’animal dans son dernier moment, permet de dire au revoir et de voir la réalité de cette mort. Il ne restera pas un événement abstrait, mais réel. Et les plus jeunes pourraient faire des cauchemars en voyant l’animal « s’endormir«  et ne voudras peut-être pas dormir le soir de peur de ne plus se réveiller. En tous les cas, cela dépend de vos croyances.

 

Qu’est-ce que vous pouvez faire avec votre enfant?

1- desseins et photos de son animal, album souvenir avec histoires, empreinte de patte.

2- Lui faire rappeler des histoires de son animal

3-Lui demander ce qu’il aimait le plus , le moins

4- Le faire écrire une lettre d’amour, ou l’aider à le faire. Le mettre dans un ballon et laisser partir au vent.

5-Allumer une chandelle

6-Faire une repas en souvenir de…

7-Le laisser exprimer ses émotions: colère, joie, peine, soulagement etc.

 

Quoi ne pas faire?

1-Aller acheter un autre animal de compagnie pour remplacer l’ancien.

2- Nier les sentiments, la peine, la tristesse de l’enfant.

3-Banaliser en lui disant : c’est pas grave, tu en auras un autre. Il est mieux maintenant, il ne souffre plus. (n’oubliez pas, il ne sait pas ce que c’est mourir par maladie)

 

Quoi ne pas dire?

«  Max est partie au ciel«  Si il y a un orage, il pensera que max est en colère contre lui.

«  Max s’est envolé« 

«  Max est parti en voyage.«  Il l’attendra longtemps, il voudra aller le rejoindre.

« C’est de ta faute si il est mort, c’est toi qui a ouvert la porte« 

Malgré que vous avez beaucoup de peine, veuillez entant qu’adulte à bien peser les mots de ce que vous dite à votre enfant, car il restera marqué toute sa vie.

Souvenez-vous, on vit nos deuils comme on a appris à le faire à notre premier deuil.

 

Bonne suite et bon courage.

 

Brigitte Bérubé

thérapeute en relation d’aide

Spécialiste du deuil animalier

www.lelotusblanc.ca

Brigitte Bérubé, thérapeute

Brigitte Bérubé

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!