Pit bulls: « Moi, j’ai la Vérité!…ou « Qui veut sauver les Pit bulls » (éditorial)

Accueil / Humains / Éditoriaux / Pit bulls: « Moi, j’ai la Vérité!…ou « Qui veut sauver les Pit bulls » (éditorial)

(NB: Éditorial sur l’article publié dans la Presse
le 13 août 2016, par Marie-Claude Malboeuf)

Afin de pousser sur un certain équilibre dans les discussions
« hautement » émotives tenant place depuis plusieurs mois sur
la question, Clanimal revient sur 2 paradoxes démontrés dans
son article par la journaliste Marie-Claude Malboeuf  et sur
1 autre  soutenue par les défenseurs de  » l’euthanasie ,
à la 1ere morsure » , qui au lieu de contribuer sainement au
débat, ne font que perpétuer l’agrandissement de l’écart
entre les positions exprimées jusqu’à maintenant.

Clanimal en faisant cela, entends vouloir rediriger le
débat sur des bases plus rationnelles et moins strictement
« émotionnelles », tel que chaque côté du débat creuse ses
positions depuis le décès de madame Christiane Vadnais,
en juin 2016.

Bien que nous apprécions le désir de chaque côté de vouloir
démontrer qu’ils sont du côté de la « vérité biblique » et que
leur opposant représente quant à lui, le démon réincarné,
nous soumettons toutefois  qu’une fois la poussière « divine
et maléfique » retombée, demandons-nous si nous n’avons pas
sacrifié la rigueur et l’honnêteté intellectuelle sur
‘autel sacré, de la rectitude émotionnelle.

Articel Malboeuf

1er Paradoxe:  Si tu penses comme moi, ne finance pas
d’études qui soutiennent ma position!

Madame Malboeuf démarre son article sur les chapeaux de roues
en énonçant que les études invoquées par l’ordre des médecins
vétérinaires (à l’appui de son rapport au Gouvernement du Québec,
sur les chiens dangereux) sont viciées du fait qu’elles ont été
financées par des groupes « pro Pit bulls »!

Aussi, madame Malboeuf semble sous-entendre par l’utilisation
d’un de ses sous-titres « Comme le lobby du tabac » que c’est
une « tactique » malhonnête utilisée par des groupes qui n’ont pas
d’arguments convaincants du bien-fondé de la position qu’ils
avancent (comme les cigarettiers l’ont fait pendant de
nombreuses années!).

Pourtant n’est-il pas évident que chaque groupe se servira d’études,
d’analyses et autre documents qui soutiendrons les arguments soulevés,
car où serait la logique d’aller cité des approches contraires à
celles que l’on défend? La moindre rigueur intellectuelle soutient
clairement le contraire!

Virus

Paradoxe:

Madame Malboeuf se repose sur les idées et positions défendues
par un médecin/professeur, Dr  Barry Pless, un spécialiste en
traumatisme pédiatrique (maladies chez les enfants) et
d’épidémiologies ( études des rapports entre les maladies et les
facteurs qui favorisent leur apparition) (tiré du multi dictionnaire
de la langue française, Marie-Éva de Villers).

Est-ce que le Dr Pless est un cynologue (expert canin) ou un
comportementaliste canin ou encore au moins un entraîneur canin?
ABSOLUMENT PAS!

Malgré le fait que le Dr Pless, semble posséder des lettres de
noblesses les plus hautes les unes que les autres, rien dans le
cas du Dr Pless, ne confirme qu’il a les compétences ou les
capacités pour se prononcer sur le comportement d’un animal
ni encore moins analyser scientifiquement les causes ou facteurs
à l’origine de certains comportements d’un animal, dont encore
plus celui d’un Bull terrier (ou d’un « Pit bull »)!

NB: Qui peut-être compétent?

Un comportementaliste (canin) d’expérience avec une formation
reconnue et/ou un vétérinaire ayant complété 5 ans de médecine
vétérinaires et qui aurait une spécialité de 5 ans supplémentaires
acquise dans une institution comme au « American College of
Veterinary Behaviorists (ACVB) ».

Au Canada, il n’y en aurait que 4 dont 2 au Québec (Dr Martin Godbout
de Québec et Dre Diane Frank de l’Université de Montréal) tous deux membre
du comité de vétérinaires ayant conseiller le gouvernement du Québec sur
cette question. Voir, le Dr Godbout à l’émission Découverte de
septembre 2016 (cliquez ici)

Dr Martin Godbout

2e Paradoxe:  (sur le critère de la pureté de la race) « Si ça l’air d’un Pit bull,
ça se comporte comme un Pit bull et que le monde pense que c’est un Pit bull…
alors c’est sûrement un Pit bull! » (Dr Barry Pless) 

Le Dr Pless tel que cité par la journaliste soutient:  » Si le chien ressemble à
un pitbull, qu’il se comporte comme un pitbull et que les gens reconnaissent
en lui un pitbull, ça suffit pour dire qu’on a affaire à un pitbull. »

Que pensez-vous de ce type de raisonnement?

Paradoxe:

Quelle est la base scientifique sur laquelle le Dr Pless se repose pour
faire un tel énoncé?

Les propos du Dr Pless tiennent plus du populisme et de la démagogie que
de la science!

Ces deux paradoxes émanent de la source médicale citée et utilisée par la
journaliste Marie-Claude Malboeuf pour faire contrepoids à certaines des
conclusions du rapport des médecins vétérinaires, déposé auprès du
Gouvernement du Québec au soutien de la réglementation à venir
prochainement sur les chiens dangereux au Québec.

3e Paradoxe: « …après la 1ere morsure…la seule action possible:
euthanasier l’animal! »

Cet énoncé « puissant » a été prononcé par deux sources différentes soit,
la Dre Christiane Laberge lors d’une entrevue sur les ondes de 98,5 FM
le 24 août 2016 (cliquez ici pour l’entrevue) et le 8 septembre 2016 par
Madame Lise Vadnais (soeur de Madame Christiane Vadnais, décédée en juin 2016,
suite à une attaque alléguée d’un « Pit bull » à Montréal, arrondissement
de Pointe-aux-Tremble.) à l’émission de Denis Lévesque à LCN à 19h00.

Paradoxe:

Dans le cas du Dr Laberge, il est inacceptable qu’une professionnelle
ayant prêter le serment d’Hippocrate pour exercer sa profession, et
dont l’un des tenants est de préserver la vie (du moins, c’est ce que
certains médecins soutiennent  dans les cas du suicide assisté et de
l’avortement), affirme qu’aucune chance ou qu’aucune recherche de la
source ou de l’origine d’un comportement ne doit être faite, dans le
cas d’une première morsure, et que le seul traitement possible d’une
telle action est la mise à mort de l’animal!

Dans le cas de madame Lise Vadnais, celle-ci qui affirme pourtant
avoir eu de nombreux chiens dans sa vie et faire preuve de compréhension
et d’empathie envers les animaux partage la même « philosophie » que le
Dr Laberge soit, la mise à mort automatique de tout chien qui mord une
1ere fois! Difficile à concilier, n’est-ce pas?

Voudriez-vous être un chien chez le Dr Laberge ou madame Lise Vadnais?

DenisLe--vesque

Comment peut-on arriver à une solution, humaine, réaliste et pragmatique à la problématique des chiens dits « Pit bull », lorsque chaque côté dit posséder la vérité biblique absolue?

Ainsi, du côté des « pro Pit bull », il n’est pas plus acceptable
pour certains (hie: les joyeux philosophes de la vie ») de soutenir
que l’animal ne peut « en aucun temps être capable d’action extrême »,
comme une attaque de prédation, ou encore , comme ceux de la
« culture » Hip Hop, qui voue un culte « des testicules » à un type de
chien qui les portent à leur place (sans parler de leur penchant
misogyne) et pour qui le « Pit » devient une arme!

Encore une fois, Clanimal vous réitère que l’approche qu’elle
préconise (lire: Comprendre la problématique animale au Québec) permet d’envisager des solutions réalistes et pragmatiques à ces problèmes au Québec comme ailleurs.

Junior, Cesar Millan dog

Nous vous invitons donc à lire les différents articles écrits à ce sujet que vous retrouvez sur Clanimal.com, dans la section Centre du savoir/humains/éditoriaux (cliquez ci) ou encore commencez votre éducation canine en allant remplir « Trouver votre alter ego canin » (le questionnaire)  et partagez-le pour aider autant le chien que son futur gardien!

À bientôt et svp donnez-moi vos commentaires à « theguy@clanimal.com » ou sur l’un de nos médias sociaux (FB et LinkedIn (bernard t raymond, entrepreneur) et sur Twitter(@weareclanimal)

Ceci est mon opinion!

The Guy (theguy@clanimal.com)

CLANIMAL-BandeauWeb-FR

The Guy

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!