CORRECTION: « 3 MYTHES tenaces sur les PIT BULLS:  » QUI DIT VRAI? « 

Accueil / Humains / Éditoriaux / CORRECTION: « 3 MYTHES tenaces sur les PIT BULLS:  » QUI DIT VRAI? « 

*(CORRECTION: En septembre 2016, nous avions écrit le présent éditorial
et, suivant un échange de courriel avec la journaliste responsable de ce reportage
à l’émission Découverte sur Ici Radio-Canada, nous corrigeons ici certaines des
informations que nous avons publié. Celles-ci seront identifiées comme « correction »)

Clanimal, malgré le temps passé, veut par le présent éditorial, apporter un
regard qui manquait cruellement jusqu’à maintenant, dans le débat qui tient
place depuis juin dernier au Québec, sur les fameux « Pit bull ». En effet,
aucun média ne s’était penché sur des assises scientifiques, comme
l’émission Découverte l’a fait, pour enrichir la réflexion sur la
problématique animalière au Québec en ce moment (et non appauvrir
continuellement le débat, par l’approche de victimisation).

Le 10 septembre dernier, ICI Radio-Canada, a présenté l’émission Découverte,
animée par Charles Tisseyre. L’émission portait sur certains mythes relatifs
aux « pit bulls » (cliquez ici)
, et malheureusement comme tout ce qui est
scientifique et logique , sur cette question, n’obtient pas la cote d’écoute,
Clanimal, en maintenant son approche « du gros bon sens », vous fait ressortir
ici, les 3 plus gros mythes sur les « pit bulls » remis en question par la
science, tel que présenté à Découverte.

Nous tenons à féliciter Monsieur Charles Tisseyre sur le ton et le
professionnalisme avec lequel il a animé cette émission ainsi que la
réalisatrice Madame Chantal Théorêt/Messieurs Louis Faure et Éric Lemyre
et Bouchra Ouatik/Binh An Vu Van et Tobie Lebel , journalistes pour leurs
travail à apporter au débat actuel un équilibre scientifique nécessaire et
combien la bienvenue!*(« Correction: Seulement madame Chantal Théorêt,
productrice, et, madame Bouchra Ouatik (journaliste) ont été impliquées dans
le reportage sur less Pit bulls. Nos excuses)

Alors, regardons de plus près ces 3 mythes sur les « Pit bulls »:

decouverte11

1er Mythe: Le « Pit bull » est une « race » dangereuse?

Anti-Pit bull

En 2016, 60% des attaques seraient causées par des « Pit bulls » selon
2 publications anti-Pit bull (Animals 24/7 et Dogsbite.org)

Science

Selon Découverte, la communauté scientifique dénonce cette statistique
vu que l’information ne couvre qu’une infime partie des attaques
aux États-Unis;

Aussi, selon une étude faite par Karen Overall (vétérinaire
comportementaliste à l’Université Penn State) a analyser toutes
les études sur les morsures faites entre 1950 et 2000, les résultats sont:

#1.    Berger allemand ou

Rottweiller ou

Chow-Chow ou

Collie ou

Retreiver

le « Pit bull » cependant commence à avoir de plus en plus
l’accent sur lui pour qu’en 2016, il devienne le #1.

NB:   Aux États-Unis, dans les 50 dernières années, le résultat
donne *(Correction: chacune des races suivantes ont été,
tour à tour, #1, nos excuses)
:

#1.    Berger allemand

#1.    Saint-bernard

#1.    Doberman

#1.    Rottweiller[/vc_column_text
Breeder-21

D’autre part, sur les morsures causées aux enfants, le Canada diffère
en ce que, entre 1998 et 2002, les morsures sont causées par
les races suivantes:

#1.    Rottweiller à 29%

#2.    Berger allemand à 15%

#3.    Husky à 7%

#4.    Collie et Pit bull à 5%;

Par contre, sur les décès d’enfants suite à une attaque d’un chien, 
sur 17 ans (de 1990 à 2007) les résultats sont que ces décès sont
causés par:

#1.    Husky dans 29% des cas

#2.    Rothweiller dans 11% des cas et

#3.    « Pit bull » dans 4% des cas;

NB:   Au Québec, il y a eu 6 décès causés par des chiens, dans les 30 dernières années  (1986 à 2016), et ces décès ont été causés par:

#1     Husky/Malamuth dans 5 cas (83.33 %) et

#2.    « Pit bull » dans 1 cas (16.37%)
Rottweiler-Photo-

2e Mythe:   L’Attaque du « Pit bull » est la pire? 

Anti-Pit bull 

Généralement, les « anti-Pit bull » maintiennent qu’il n’y a pas d’attaque
plus vicieuse ni plus meurtrière que l’attaque d’un « Pit bull »! Même que
pour certains détracteurs, les « Pit bulls » « pètent leurs coches » sans
avertissement et réagissent toujours férocement! (Lise Vadnais, soeur
de Christiane Vadnais décédée suite à une attaque d’un « Pit bull »
en juin 2016).

Science

Le Dr Martin Godbout expose qu’il y a 2 types d’attaques, soit l’attaque
de distancement, qui marque l’inconfort du chien, et l’attaque de
prédation, qui est la plus rare et qui dénote l’intention de blesser
et souvent de tuer!

Les enfants font souvent l’objet d’attaque de distancement, selon le
Dr Godbout, vu le manque de prévention et/ou (selon Clanimal) un
manque d’éducation des gardiens du chien ou du chien même !
En exemple: un enfant joue avec la nourriture des chiens durant
leurs repas, l’enfant pourra faire l’objet d’une attaque « redirigée.
Ou encore, l’enfant qui « joue » avec le chien qui dort, et, lors du
réveil du chien, l’enfant pourra faire l’objet de morsure du chien
qui est réveillé en sursaut.

Par contre l’attaque de prédation est beaucoup plus « conditionnée ».
Les symptômes sont: fixation, l’animal « fonce » sur sa proie,
l’animal mord la proie et la brasse potentiellement jusqu’à la mort.

Ce type d’attaque est selon le Dr Godbout, est à la source:

a) soit de l’agressivité conditionnée par son gardien,

b) soit une conséquence de l’anxiété vécue par l’animal qui est
engendrée par la maladie ou le conditionnement du gardien, ou

c) soit une manipulation/interaction erronée (c’est à dire une
mauvaise lecture du langage corporel du chien).
DangerKiddBehavior

Prévisibilité 

Selon le Dr Godbout, dans 35% des cas de mortalité causés par
un chien, le gardien du chien sait que celui-ci a un problème
de comportement avant l’attaque fatidique, comme: un chien qui
mord constamment ou qui a peur des autres chiens (souvent
selon Clanimal, causé par la réaction de son gardien).

Comportement du gardien

Clanimal dans son dernier éditorial ,
adresse certains aspects de la « personnalité » du gardien irresponsable
d’un « Pit bull », notamment celui qui est incertain, qui a une faible
estime de soi, qui a besoin d’impressionner (le chien a les testicules
au lieu du gardien!) ou encore qui, de nature « jovialiste »,  croit que
tous les chiens sont « bons » de nature et incapable de causer des blessures
à l’humain!

NB:   Selon l’éleveur de Bulls terrier Staffordshire, Julien Santerre,
plusieurs des chiens  problématiques proviennent « d’élevages » où on ne se
préoccupe pas du comportement reproduit (ou encore on s’en préoccupe
trop!, en ne cherchant qu’à    reproduire qu’un seul type de comportement),
ce qui souvent est retrouvé dans les usines à chiots!

NB:   Selon James Serpell, (zoologiste et spécialiste en comportement animal
et chercheur à l’université Penn State),  certains clubs canins ont endigué
les problèmes de comportement en encadrant sérieusement certains élevages 
(comme par exemple le Dobberman!).
StreetGangPitbull-1

3e Mythe:   Le bannissement des « Pit bulls » est la seule solution?

Anti-Pit bull

L’argument majeur des « anti-Pit bull » est que le bannissement (jusqu’à
l’éradication?) est la seule alternative au règlement du problème de
comportement des « Pit bulls »! Est-ce là le reflet évident de la réaction
de la Société qui veut tout et tout de suite!

D’autres préconisent  l’euthanasie pure et simple après une 1ere morsure!
(Dre Christiane Laberge et Lise Vadnais, comme nous l’avons vu dans notre
dernier éditorial…Pit bulls: « Moi, j’ai la Vérité!…ou « Qui veut sauver
les Pit bulls »).

Science

La communauté scientifique ne se range pas derrière le bannissement d’une
race pour régler les problèmes sociétaux avec n’importe quelle race de chien.
D’ailleurs, Alan Beck (chercheur  en écologie animale à l’université de
Purdue  en Indiana) revient préciser son appui au bannissement des « Pit bulls »
en Ontario en 2005, en soulignant qu’en 2005, il a appuyé la législation
Ontarienne, car pour lui, à cette époque: « il semblait y avoir un grand nombre
de « Pit » qui avait un problème de comportement! »

De plus, Alan Beck appuie James Serpell (Université Penn State) à l’effet
que « Si on peut développer un « Pit bull » de bon caractère comme ce fut le cas
du Doberman, alors pourquoi bannir cette race? » *(Correction: James Serpell
est celui qui a déclarer que certains éleveurs avait réussi à élever des Doberman
à être calme et obéissants, et, Clanimal a inférer logiquement que cette déclaration
était supportée par celle de Alan Beck à ce sujet »)

bsl-canada-usa2

Effets du Bannissement 

En Ontario:

En 10 ans (2005-2015) le nombre de « Pit bulls » a diminué  substantiellement
et  Augmentation de 39% de morsures par 100 000 personnes  hospitalisées!

Aussi, selon Felicia Trembath (chercheur en Santé publique et épidémiologiste
à l’Université de l’Arizona) soumet en plus, que la majorité des législations
bannissant un type de chien comme le « Pit bull », ajoutent des races comme
Dogue de Canarie et de Majorque et le Fila Brazilerio.

Seulement 5 études scientifiques dans le monde sur l’efficacité de la l
égislation bannissant un type de chien comme le « Pit bull » (Vancouver, Winnipeg,
Écosse et l’Espagne (2)) et 3 de ces études (60%) concluent que cette législation
n’a aucun effet! ( notamment au Manitoba (Winnipeg) qui conclut qu’après 16 ans
le nombre de morsure est demeuré le même!).

Là où cette approche a fonctionné (en Espagne), les autorités ont incluent le
Dobberman et le Rothweiller et ont requis un dossier judiciaire vierge, le port
de la muselière en tout temps de même que l’obtention d’un certificat d’aptitude
psychologique!

Enfin la ville de Calgary a réussi à diminuer le nombre de morsures tout en
évitant de bannir certains types de chiens, dont le « Pit bull »
(voir : L’Approche de Clanimal face à la crise des « pit bulls » fonctionne!) 
notamment en suivant l’approche suggéré par Clanimal![/vc_column_text]

Enfin, nous ne pouvons passer sous silence, les autres points suivant:

Agressivité innée chez le « Pit bull »

Anti-Pit bull

Selon plusieurs ténors « anti-Pit bull », dont Lise Vadnais, lors de son
passage à Denis Lévesque le 13 septembre dernier 2016 (cliquez ici….
mettre lien avec l’article Malboeuf), il est inné chez le « Pit bull » d’être
agressif et de pouvoir « péter sa coche » à n’importe quel moment , vu qu’il est
notamment « élever que pour ça! »

Science

Selon James Serpell, zoologiste et spécialiste en comportement animal et
chercheur à l’université Penn State, qui a étudié 30 000 chiens issus de 300 races, 
l’agressivité est d’abord présente chez les chiens de garde, et chez le « Pit »,
il n’est agressif qu’envers les autres chiens et non les humains.

Ensuite, toujours selon James Serpell, le comportement de l’animal dépend plus
de son environnement de l’animal que des gènes ! En exemple, il soumet:
« Comme humain, c’est comme si on disait que si tu es Français, tu agis
automatiquement comme ceci ou si tu es Allemand, tu agis automatiquement
comme cela… »! *(Correction: Karen Overall est celle qui a fait
cette déclaration…nos excuses »)
3PitbullsPuppy1

Importance de la morsure

Anti-Pit bull

Selon les témoignages fréquemment entendus ( titre de l’article de Malboeuf),
le « Pit bull » est un « monstre » qui cause le plus de dommages, sans aucune
compétition. Or…

Science

Selon une étude faite par le Zoologiste Brady Bar *
(Correction: Il s’agit d’une expérience conduite durant un reportage fait
par « National Geography »..nos excuses »)
, la force de la morsure est 
proportionnelle à la grosseur du chien et la plus puissante est 
*(Correction: résultat de l’étude de l’université de Guelph…nos excuses »)
:

#1.    Rottweiller à                   328 livres/pouce carré

#2.    Berger allemand à           238 livres/pouce carré, et

#3.    « Pit bull » à                     235 livres/pouce carré

Donc, tous les gros chiens peuvent causer une morsure catastrophique!

NB:   En 2005, en France, Isabelle Denoir a eu le visage arraché par un Labrador
qui a nécessité une greffe complète du visage!

NB2:  En 2012, en Caroline du Sud, un croisé Labrador/Golden Retriever a
arraché les 2 jambes d’un bébé de 2 mois, durant son sommeil!
golden-retriever

Conclusion

Nous vous invitons donc à lire les différents articles écrits à ce sujet que
vous retrouvez sur Clanimal.com, dans la section
Centre du savoir/humains/éditoriaux (cliquez ci)
ou encore commencez votre éducation canine en allant remplir
« Trouver votre alter ego canin » (le questionnaire
et partagez-le pour aider autant le chien que son futur gardien!

À bientôt et svp donnez-moi vos commentaires à « theguy@clanimal.com » ou sur
l’un de nos médias sociaux (FB et LinkedIn (bernard t raymond, entrepreneur)
et sur Twitter(@weareclanimal)

Ceci est mon opinion!

The Guy (theguy@clanimal.com)
CLANIMAL-BandeauWeb-ENG

The Guy

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!