Aventures aquatiques (partie 4 de 5)

Accueil / Humains / Aventures aquatiques (partie 4 de 5)

En 2009, j’ai été en Asie pour la première fois. J’ai exploré la zone du sud de la Thaïlande et sa faune, j’ai vu un serpent marin, d’autres espèces de poissons et d’invertébrés différentes de celles des Amériques.

Au nord du pays, à Pai, j’ai contacté une dame que mon amie Diana connaissait et qui avait une éléphante. Elle s’en occupait bien. Un jour, la mère à Diana, Ana et moi avons fait un tour en éléphant dans la forêt et sommes arrivées à une rivière.

L’éléphante adorait l’eau et allait dans toutes les directions. La personne qui s’en occupait, Mahut, lui a donné des ordres en thaï que nous n’avions pas compris, et elle s’est mise à nous asperger d’eau et de sable à l’aide de sa trompe, jusqu’à nous faire tomber, entre autres.

Nous n’avions rien compris, donc nous avions été prises par surprise. J’en ai profité pour la toucher et la caresser, mais on aurait dit qu’elle n’aimait pas qu’on lui touche les ongles sous l’eau, car j’ai senti qu’elle essayait de me donner des coups!

Heureusement nous étions sous l’eau. C’est une drôle de sensation de tomber d’un éléphant dans une rivière. J’ai l’impression que c’est un sport légèrement dangereux, car l’éléphant peut nous tomber dessus. Dans notre cas, tout s’est bien passé, sauf que j’ai dû passer plusieurs jours à enlever le sable de mes cheveux!

En 2010, je suis revenue en Asie et j’ai aussi visité l’Australie. À Bali, j’ai nagé au milieu d’un banc de carangues. La première fois que j’en ai vu, ils passaient juste à côté de moi et j’ai crié dans l’eau; il y avait de quoi, car ils étaient en grand nombre et si gros, et plus tard je suis entrée dans le banc et je les ai vus nager en cercle.

Dans une autre sortie de plongée libre, je m’étais éloignée de mon groupe quand j’ai soudainement senti le comportement des poissons changer. Lorsque j’ai regardé en face de moi, j’ai remarqué deux grands requins de récif.

Je n’ai pas eu peur, car ils m’observaient avec curiosité et je savais que cette espèce n’attaquait pas les êtres humains. Par prudence cependant, j’ai décidé de retourner vers le bateau tout doucement, ce dernier était assez loin.

Durant ce voyage j’ai également vu une station de nettoyage. Il s’agit d’un lieu où certaines espèces de petits poissons nettoient les branchies et les dents de plus grands poissons. Ces derniers en sont conscients et ne mangent pas les petits poissons quand ils travaillent dans leur gueule.

Il ne faut donc pas manger le dentiste, telle est la règle! Près de la côte, il y avait des poissons qui me suivaient, et je me suis rendu compte que lorsque je soulevais les pierres sur mon chemin, des petites crevettes apparaissaient et que ces poissons pouvaient manger, à leur grand bonheur.

Les seules mécontentes dans l’histoire étaient les crevettes, mais on ne peut pas faire plaisir à tout le monde, n’est-ce pas?

Auteure: Helena Aroyo

Aquatic Stories 

Amelie Delobel

Laisser un commentaire

ENVOYER MON COMMENTAIRE Monter

Recent Posts
Contact Us

Send us an email and we'll get back to you as soon as possible. Thanks!